L’Arbre à Soie.

L'Arbre à Soie

L’Arbre à Soie.

L’Arbre à Soie est originaire d’Asie, mais, de par la qualité ornementale de ses fleurs, il est désormais présent sur tous les continents, des contreforts de l’Himalaya aux jardins de New York. Ses fleurs de couleur rose forment un plumeau gracile et gracieux, et ses feuilles présentent la particularité de s’ouvrir à la lumière du soleil et de se fermer la nuit. Cette particularité de l’Arbre à Soie inspira les poètes perses qui l’ont surnommé le «dormeur de nuit».

L’intérêt cosmétique de l’extrait d’Arbre à Soie réside dans sa capacité à combattre la fatigue cutanée. L’extrait d’Arbre à Soie soutient les systèmes de détoxification des cellules au niveau du protéasome et de la glyoxalase pour réparer les structures protéiniques endommagées par la glycation. De plus, cet extrait permet aussi de réguler au niveau cutané les taux de mélatonine, aussi connu sous le nom d’hormone du sommeil. Ainsi il permet de protéger les cellules de la peau et réparer les tissus cutanés en réduisant les concentrations de produits avancés de la glycation, et en améliorant les signes de fatigue tels que les cernes, les poches, le teint ou encore les traits tirés. 

unsleep-melody-arbre-a-soie

Nos sociétés contemporaines tendent à adopter des rythmes effrénés. Toujours plus, toujours plus vite… Les membres de ces sociétés sont hautement sujets au stress et leur rythme de vie engendre une fatigue qui s’accumule jour après jour. Pour contrer la fatigue, nombreux sont ceux qui prennent une collation ou une boisson sucrée, un apport d’énergie supplémentaire permettant de redonner pendant un court instant du tonus pour recommencer à travailler. Ces aliments fournissent un sucre, le glucose, très vite absorbé par l’organisme, qui permet aux mitochondries, des petites centrales énergétiques de la cellule, de produire le surcroît d’énergie dont le corps a besoin.
Mais malgré sa douceur apparente, le glucose a une facette négative. Une fraction minime peut s’associer directement aux protéines de la cellule ou des tissus : c’est la glycation. Par ailleurs, une autre fraction peut s’auto-oxyder et fournir d’autres glycotoxines, métabolites glycantes et radicalaires hautement réactives. C’est là que commence la spirale infernale : l’organisme jeune arrive tant bien que mal à contourner ce problème, mais très vite ces phénomènes s’amplifient et s’accumulent jour après jour. La glycation des protéines mitochondriales diminue leur capacité de production de l’énergie. La cellule dispose donc de moins de capacité à fournir de l’énergie et à réagir à un besoin immédiat. De plus, les protéines structurantes telles que le collagène ou l’élastine, perdent leurs propriétés en accumulant des sites glyqués.

Cet extrait d’arbre originaire d’Asie permet de stimuler et de défatiguer la peau en détoxifiant efficacement les cellules de la peau et en rééquilibrant la synthèse de mélatonine. Ainsi il protège et répare les structures protéiques endommagées en renforçant les systèmes de détoxification spécifiques, et en permettant de maintenir l’intégrité du réseau micro-vasculaire de la peau. L’extrait d’Arbre à Soie protège, renforce et améliore les propriétés du derme, en stimulant le renouvellement cellulaire et en rééquilibrant la synthèse de mélatonine par les fibroblastes fatigués par la glycation.
Et c’est cette réputation de l’Arbre à Soie pour combattre les signes de la fatigue cutanée, qui a incité la recherche Romy Paris à sélectionner cet ingrédient d’exception pour l’intégrer dans ses formules.